La vitamine C : rôle et bienfaits

La vitamine C fait partie des vitamines dont la présence en quantité suffisante est primordiale pour une meilleure santé. L’un des 4 principaux nutriments  de l’alimentation ayant des propriétés antioxydantes, elle est d’une précieuse utilité pour l’organisme qui en a besoin au quotidien. Étant donné que notre corps est incapable de la synthétiser, il faut un apport extérieur notamment les aliments que nous consommons. Parmi ses nombreux bienfaits on note sa capacité à préserver notre corps contre la fatigue et à renforcer notre système immunitaire. Avant de découvrir les autres bienfaits de cette vitamine, essayons de voir ce que c’est et le rôle qu’elle joue dans notre corps.

Qu’est-ce que la vitamine C ?

La vitamine C est encore appelée acide ascorbique en raison de la maladie appelée Scorbut associée à la carence en cette vitamine. Isolée et identifiée en 1931 par Albert Szent-Györgyi, c’est en 1933 que la vitamine C sera synthétisée à partir du D-Glucose et par Tadeusz Reichstein.

 C’est une vitamine classée dans la catégorie des vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau) au même titre que la vitamine B complexe. La vitamine C se présente comme une substance fragile qui, au contact de l’air, par oxydation ou au contact de la lumière et par la chaleur, est détruite. Raison pour laquelle il faut donc opter pour une cuisson modérée et à basse température afin de la préserver dans vos aliments.

Du point de vue  métabolique l’acide ascorbique se retrouve en petite quantité dans l’intestin grêle qui l’absorbe. On le  retrouve également au niveau de l’estomac. Cependant notre corps se trouve dans l’incapacité de synthétiser lui-même  la vitamine C. Ce qui est plutôt possible chez d’autres animaux qui arrivent à fabriquer cette substance dans leur foie ou dans leurs reins.

Quel est le rôle de la vitamine C ?

Si on s’évertue à prendre des fruits et des légumes tous les jours, ce n’est pas que pour profiter de leur goût. C’est aussi et surtout dans le but de profiter des bénéfices de la vitamine C présente dans ces végétaux. (En plus d’autres nutriments qu’ils contiennent) dont la consommation est d’ailleurs vivement encouragée. 

En effet, la vitamine C est connue pour ses propriétés antioxydantes. Elle aide à lutter contre les radicaux libres qui agressent notre ADN et nos cellules (le stress oxydatif). Les radicaux libres sont produits par notre corps lorsque celui-ci est soumis à des agressions extérieures : stress, pollution, alcool, tabac, rayonnements ultraviolets, substances chimiques. 

La vitamine C contribue également à la formation naturelle du collagène indispensable à la fabrication des fibres élastiques présentes dans les vaisseaux sanguins, les tendons, les ligaments et les gencives. Elle aide également à la cicatrisation. 

L’acide ascorbique est aussi connu pour sa capacité à favoriser l’absorption du fer par l’intestin. Grâce à cette vitamine, l’organisme assimile donc mieux le fer provenant de l’alimentation. Raison pour laquelle il est toujours conseillé de prendre une orange, un jus de citron ou une source de vitamine C tout juste après les repas. (Pour ceux qui veulent améliorer leur taux de ferritine). 

Cette vitamine lutte sérieusement contre la fatigue. Ce qui justifie  pourquoi il est généralement conseillé d’observer une cure de vitamine C dans la  convalescence après un état grippal. Elle renforce les défenses immunitaires de l’organisme; elle intervient d’ailleurs dans le renouvellement et le fonctionnement des globules blancs.

La vitamine C aide aussi à lutter contre le vieillissement des cellules  grâce aux actions qu’elle exerce avec la vitamine E, le zinc et le sélénium, d’autres minéraux et oligo-éléments. 

Présent dans la synthèse de différentes hormones, il permet  de même le bon fonctionnement de plusieurs enzymes. L’acide ascorbique joue également un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires en exerçant une action efficace sur le métabolisme du cholestérol. 

Elle facilite l’élimination des toxines présentes au niveau du foie. Elle est également connue pour avoir des effets préventifs contre la pneumonie et les allergies.

Où peut-on trouver la vitamine C ?

Les sources de vitamine C sont nombreuses. Elle est naturellement dans certains fruits et légumes : cassis, persil, poivron, kiwi, radis noir, mangue, papaye. Il y a aussi des agrumes comme le citron, l’orange, le pamplemousse. Vous avez également des fruits comme l’acérola. Pour être sûr de faire chaque jour le plein de vitamine C, assurez-vous de manger les « fameux » cinq fruits et légumes par jour  Mais il faut toutefois veiller à ne pas dépasser la dose journalière recommandée qui est de 2g.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×