Ces derniers temps, vous avez le moral dans la chaussette; vous n’arrivez plus à vous concentrer, vous avez de plus en plus du mal à coordonner vos mouvements, vous prenez du poids, vous êtes permanemment stressé, votre libido est en berne et vous êtes constamment fatigué. Ces signes alertent généralement sur un manque de dopamine. Ce neurotransmetteur (appelée hormone du plaisir) est essentiel pour le fonctionnement de l’organisme, tant au niveau physiologique que psychologique. Si ce neurotransmetteur se retrouve à une quantité plus basse que la normale, cela entraînera les symptômes cités plus haut et à la longue débouchera sur des problèmes de santé plus sérieux. Alors comment booster naturellement son taux de dopamine ?

Qu’est-ce que la dopamine ? 

Certains diront que c’est l’hormone de la réussite et de la récompense. Pour d’autres, c’est l’hormone du plaisir immédiat, parfois résultant de la satisfaction d’avoir accompli quelque chose. Dans un cas comme dans l’autre, c’est vrai.

 Vous pouvez déjà expérimenter cela en essayant de réaliser une tâche plus ou moins ardue. La dopamine est en effet impliquée dans le système de récompense / renforcement et donc de la motivation. Cette hormone est également sécrétée lors de la consommation d’alcool et des drogues. Elle est aussi impliquée dans certains plaisirs abstraits comme écouter de la musique.

D’un point de vue plus scientifique, la dopamine est l’un des neurotransmetteurs (molécules chimiques assurant la transmission des messages d’un neurone à l’autre) indispensables à notre équilibre psychosomatique.

Cette substance est synthétisée à partir de deux acides aminés qui sont la “tyrosine et la phénylalanine“. Elle est produite par les neurones spécialisés appelés « Les neurones dopaminergiques ». 

Le rôle de la dopamine va au-delà de celui d’une simple hormone de plaisir 

Quels sont les différents rôles de la dopamine ? 

La dopamine intervient dans la réalisation de plusieurs processus physiologiques et psychologiques, notamment :

La régulation des mouvements du corps

En effet, en introduction, on a noté parmi les symptômes d’une carence en dopamine, les difficultés de coordination des mouvements. Ce qui en dit beaucoup sur le rôle que joue cette substance dans  les fonctions motrices et psychiques de l’organisme. Elle assure la régulation des différents mouvements de l’organisme. 

L’amélioration de la motivation

La sécrétion de la  dopamine par le corps permet de maintenir et de booster la motivation. En effet, on le sait, ce neurotransmetteur est impliqué dans le système de récompense/réconfort et du plaisir. Plus on réussit ce qu’on entreprend, plus on a une joie qui en découle et plus on est motivé à continuer et à être plus entreprenant. 

L’amélioration de la concentration 

L’action de la dopamine sur notre attention permet de faciliter notre concentration mentale. Cela est donc bénéfique pour tout apprentissage ainsi que pour la mémorisation. 

La contribution au bon fonctionnement du cœur

La sécrétion de la dopamine est également bénéfique pour le système cardiovasculaire. Ceci par le maintien ou au besoin par l’augmentation de la pression sanguine. 

Elle favorise le bon fonctionnement des reins

En permettant une bonne régulation de la pression sanguine rénale, la dopamine contribue au bon fonctionnement des reins. 

Au regard de tout cela, l’importance de la dopamine dans le fonctionnement de notre organisme n’est plus à prouver. Comment alors améliorer la quantité de cette substance de façon naturelle. 

Quels sont les moyens naturels permettant de booster son taux de dopamine ? 

Deux moyens s’offrent à vous pour revoir votre taux de dopamine à la hausse afin de baigner dans la zénitude: L’alimentation et l’adoption des bons réflexes. 

L’alimentation 

Une alimentation orientée dopamine est celle qui privilégie les sources de protéines et d’acides aminés comme la tyrosine et phénylalanine. 

Les aliments riches en tyrosine sont :

  • L’œuf de poule ;
  • viandes : dinde, bifteck de bœuf, bacon de porc, escalope de veau ;
  • Poissons : morue, éperlan, thon ;
  • Produits laitiers : gruyère, lait en poudre, emmental ;
  • Légumes : spiruline séchée, bulbe de poireau, poivron vert et champignon shiitaké ;
  • Fruits : pêche, banane, abricot ;
  • Légumineuses : protéine de soja, farine d’arachide, lupins, lentilles

Les aliments riches en phénylalanine sont:

  • Les céréales, 
  • Les noix, 
  • Les légumes secs, 
  • Les produits laitiers, 
  • Les viandes, 
  • Le soja
  • Les  poissons…

Les bons réflexes

Il est important d’avoir des bons réflexes au quotidien pour améliorer sa dopamine.

La pratique du sport 

Les  bienfaits du sport sur la santé sont nombreux. Entre autres, on note sa capacité à booster la production de la dopamine ainsi que d’autres hormones du plaisir. Les activités sportives aident à se sentir moins stressé. En vous y adonnant vous serez plus confiants, plus motivés et sûrs de vous. 

Lire : combien d’heure de sport par semaine faut-il faire ?

Dormir suffisamment 

Le manque de sommeil peut sérieusement affecter le nombre de  récepteurs de dopamine. Si vous avez des problèmes de sommeil, vous pouvez lire notre article : transformer sa chambre en sanctuaire du sommeil.

Prenez du temps pour vous 

Prenez un moment dans la semaine et libérez-vous de tout ce qui est stress lié à vos occupations professionnelles et domestiques et prenez du temps pour vous. En  abandonnant les activités stressantes pour celles de bien-être, vous verrez que votre taux de dopamine sera augmenté. 

Méditer 

L’impact positif de la dopamine sur la capacité d’apprentissage, la créativité, la concentration, a été prouvé. Cette substance est favorisée également par les sentiments de relaxation profonde qui favorise une hausse de concentration de dopamine dans le cerveau.

Lire : tout savoir sur les bienfaits de la méditation

Il est aussi à noter que le café, le thé et l’alcool sont des sources de dopamine. Toutefois leur consommation n’est pas trop bonne à encourager puisqu’ils ont des conséquences néfastes sur la santé, à court, à moyen ou à long terme.