Les bienfaits du Tamarin sur la santé

On peut le considérer comme un fruit exotique car il n’est pas tellement connu des européens, encore moins des français. Toutefois, ce petit fruit pulpeux à la saveur délicate est de plus en plus apprécié pour ses nombreuses vertus. C’est un véritable allié pour vos plats et vos recettes en cuisine. Quoi de mieux alors que de bénéficier de ses bienfaits nutritionnels et de ses propriétés thérapeutiques tout en profitant des plaisirs gustatifs qu’il offre.

C’est quoi le tamarin ?

Encore appelé « la datte de l’Inde », le tamarin est un petit fruit qui croît sur le tamarinier, arbre originaire d’Asie, plus précisément d’Inde et qui a été introduit en Afrique de l’Est. Le tamarin a la forme d’un gros haricot. Cette gousse est grande d’environ 15 cm. Montrant une teinte marron, elle renferme une pulpe brun-rouge de couleur encore plus foncée renfermant des graines dures noires et luisantes. C’est la pulpe du fruit qui est en réalité consommée. Cette-dernière se reconnaît par sa saveur à la fois sucrée et aigre.

Pour  bien profiter des vertus de ce fruit, il  faut être regardant sur un certain nombre de facteurs lors de son achat. Il est en effet recommandé de bien choisir son tamarin,  en sélectionnant des gousses de taille moyenne et de couleur marron foncé. Aussi, veillez à ce que la coque du fruit soit également rigide. L’enveloppe ne doit ni être fissurée ni trouée car elle protège la pulpe et préserve ses saveurs. 

C’est quoi le tamarinier ? 

Revenons un peu sur l’arbre qui fait pousser ce fruit aux mille et une vertus, le tamarinier. Il s’agit d’un arbre reconnaissable à son tronc large et à ses feuilles persistantes et de fleurs jaunes veinées de rouges. Ses fleurs se transforment en gousses bosselées et duveteuses. Cet arbre, comme on l’a évoqué plus haut, est originaire d’Asie du sud et est aussi cultivé dans les pays tropicaux comme les Antilles. Il est également beaucoup cultivé en Afrique.

Valeur nutritionnelle et propriétés physiques

Le tamarin est une excellente source de  vitamines B1, B2, B11 et C. Il est également riche en fibres, en acide tartrique et en potassium. Il contient également du magnésium et du phosphore. C’est un fruit riche en sucre et pauvre en matières grasses. Pour une portion de 100 grammes, on compte 60 grammes de sucre.

Quels sont les bienfaits du tamarin ?

La forte teneur en fibre du tamarin permet d’améliorer la digestion et d’éviter d’autres problèmes digestifs tels que les flatulences, les ballonnements, la constipation, les diarrhées, etc. Il améliore également le transit intestinal. Ce fruit est aussi connu  pour soulager les nausées et les vomissements des femmes enceintes durant la grossesse.

Grâce aux propriétés antiseptiques du tamarin, il  permet d’apaiser les troubles urinaires, comme la cystite, et les différents problèmes cutanés, comme les plaies. Il permettrait de lutter contre les conjonctivites et guérirait également les maladies de la  bouche comme les aphtes et les gingivites. Il soulage également les poussées dentaires des nourrissons. Il est donc fortement recommandé dans ce cas. 

Le tamarin joue également un rôle bénéfique dans la prévention et la guérison des infections des voies respiratoires. En effet, sa consommation permettrait de désencombrer les voies respiratoires et donc de soigner les problèmes respiratoires, tels que les maux de gorge et aussi la bronchite.

Ce fruit pulpeux est aussi connu pour ses propriétés médicinales contre l’hypertension artérielle. Les feuilles du tamarinier aideraient à diminuer le taux de cholestérol dans le sang et la pression artérielle.

Le tamarin est également utilisé dans la médecine traditionnelle depuis des milliers d’années. Il est plus précisément utilisé pour ses vertus laxatives, fébrifuges (anti-fièvre) et purgatives.

Il faut aussi savoir que les feuilles du tamarinier réduiraient le taux de sucre dans le sang. Par conséquent le tamarin exercerait une  action efficace contre le diabète. 

Comment utiliser le Tamarin ?

Le tamarin est utilisé à la fois comme épices, friandises et médicaments.

Vous pouvez déguster le tamarin sous forme de sirop, de confiture, de jus, de pâte, de fruit. Il peut jouer également  le rôle d’épices et peut aisément s’associer  aussi bien avec le sucre qu’avec le sel. Vous pouvez donc l’ajouter à de nombreuses préparations, comme des sauces, des ragoûts ou des gâteaux.

Il s’agit d’un excellent condiment qui a pour rôle de relever le goût de vos différentes préparations. Ses propriétés acidifiantes lui sont reconnues. De préférence, l’utiliser avec les currys ou rougails de poissons, crevettes, volailles, etc.

Pour bénéficier de ses propriétés thérapeutiques, vous pouvez le sécher et en faire une tisane. La tisane et l’infusion du tamarin sont bénéfiques pour la santé. Vous pouvez le consommer en poudre, en comprimés ou encore en gélules, vous aurez le même résultat.

Comment se fait la préparation du tamarin ?

Ce fruit peut paraître un peu compliqué à cerner en raison de sa forme, surtout pour les novices. Cependant, sa préparation n’est pas difficile comme on le croit. Il suffit d’enlever premièrement sa gousse. Le fruit une fois ouvert,  enlevez tout simplement les filaments qui entourent la pulpe ; puisque c’est elle qui renferme les noyaux durs auxquels il faut faire attention lors de la dégustation.

Pour préparer du concentré de tamarin, il suffit de tremper la pulpe dans de l’eau chaude et de laisser refroidir le tout. Cela vous permettra d’enlever plus facilement les noyaux afin d’obtenir une pâte lisse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×