L’ail : les bienfaits sur la santé et les dangers

L’ail est une plante originaire de l’Asie centrale. Il est employé depuis des milliers d’années avant Jésus-Christ pour ses multiples vertus. En plus d’être un excellent ingrédient de cuisine, cet aliment peut vous aider à lutter contre de nombreuses maladies. Il peut s’agir du cancer, de l’hypertension, de l’arthrose, de la démence et bien d’autres affections. Cependant, l’abus de ce dernier peut entraîner des effets néfastes sur l’organisme. Pour ce faire, voici les bienfaits et les dangers de l’ail sur la santé.

Les différentes caractéristiques de l’ail 

L’ail est une plante herbacée vivace très riche en glucides et en protéines, mais ne comporte que très peu de graisses ou de lipides. Il dispose d’une forte teneur en minéraux, donc les spécialistes considèrent que c’est une excellente source de phosphore, de sélénium, de cuivre et de manganèse. En termes de vitamines, ce bulbe est composé de vitamine C et de vitamine B6. L’ail est également doté de plusieurs antioxydants comme les tocophérols et les flavonoïdes. Ces derniers luttent contre la sécrétion de radicaux ; ce sont des éléments nocifs pour le corps. Cet aliment est également concentré en saponine ; une substance qui permet de réduire la tension et le taux de cholestérol. De plus, l’ail comprend de nombreux fructosanes ; ce sont des éléments qui facilitent la croissance des bons micro-organismes dans votre intestin. Ainsi, vous digérez vite vos repas et votre réaction immunitaire est renforcée. L’ail est particulièrement doté d’une forte quantité de composés soufrés. Parmi ces derniers figure l’allicine. C’est une substance qui provoque la forte odeur et le goût de cet aliment. Elle est aussi à la base de bien des vertus que possède l’ail.

Les bienfaits de l’ail sur la santé

La consommation de l’ail vous permet de profiter de ses nombreux atouts. Découvrez-les ici.

Combats les maladies, notamment le rhume

Les éléments contenus dans l’ail permettent de stimuler le système immunitaire ; ce qui permet de lutter contre le rhume et ses symptômes. En effet, cette substance peut vous aider à réduire les effets de cette maladie de 5 jours à 1 jour et demi.  Pour ce faire, n’hésitez pas à manger de l’ail ou encore à utiliser des compléments alimentaires qui sont conçus avec cette plante en cas de grippe ou de rhume.

Fais baisser la pression sanguine

Les AVC et les crises cardiaques sont des maladies cardiovasculaires qui tuent beaucoup de personnes chaque année. Ces affections sont généralement causées par l’hypertension artérielle.  Pour lutter contre ces dernières, vous pouvez manger de l’ail ou des compléments alimentaires qui le contiennent. En effet, ce bulbe à des vertus qui lui permettent de réduire la pression artérielle chez les patients hypertendus. Pour ce faire, il est conseillé de consommer entre 600 à 1 500 mg ou 4 gousses d’ail vieilli pendant 24 semaines. Cette solution peut être aussi efficace que les traitements habituels.

Prévient la démence et la maladie d’Alzheimer 

Les radicaux libres présents dans le corps humain causent des dommages oxydatifs qui participent au processus de vieillissement. Toutefois, l’ail est riche en antioxydant, ce qui permet de protéger l’organisme contre ces dégâts. Cela aide aussi à lutter contre le stress chez les sujets atteints d’hypertension. Par ailleurs, les vertus de l’ail peuvent contribuer à diminuer les risques de la démence et de la maladie d’Alzheimer.

Améliore les performances sportives

L’ail fait partie des premiers aliments employés pour renforcer les performances sportives. Dans les cultures anciennes, il était consommé pour augmenter la capacité de travail des ouvriers et pour diminuer leur fatigue.  De ce fait, les athlètes olympiques de la Grèce Antique le mangeaient régulièrement. En outre, une étude effectuée sur des patients atteints d’affections cardiaques a montré que cet aliment permet d’améliorer leur capacité physique.

Élimine les métaux lourds du corps

Lorsque vous consommez une forte dose d’ail, cela peut vous protéger contre les dégâts provoqués par les métaux lourds toxiques de votre corps.  Cette propriété est due aux composés soufrés qu’il contient. En effet, une étude réalisée sur les travailleurs d’une usine de générateur de véhicule a permis de prouver ce bienfait. Au bout de 28 jours, la consommation de l’ail a permis de réduire à 19 % le plomb contenu dans leurs organismes. Cela a également permis de diminuer plusieurs symptômes cliniques de toxicité.

Lutte contre le cancer

La consommation de l’ail peut réduire le développement de certains cancers. En effet, il possède des vertus qui lui permettent de vous protéger contre les dommages provoqués par les éléments cancérigènes.  Il peut également empêcher les cellules cancéreuses de se proliférer. Ainsi, vous pouvez consommer une quantité de 6 g d’ail par jour pour lutter contre le cancer.

Les autres bienfaits de l’ail

L’ail peut vous aider à diminuer le cholestérol LDL et le cholestérol total. Il peut également vous permettre de renforcer la santé de vos os et de lutter contre l’arthrose. De plus, cet aliment peut facilement s’intégrer dans un régime alimentaire. Il est presque impossible de prouver les effets de l’ail sur la longévité de l’être humain. Cependant, les propriétés de ce bulbe sur les facteurs de risque suffisent pour le consommer régulièrement. De plus, il peut lutter contre les maladies infectieuses qui sont des causes fréquentes de décès, notamment chez les personnes du troisième âge.

Les dangers et les risques de l’ail

Les vertus de l’ail sur la santé ne sont plus à démontrer. En revanche, si vous en abusez, vous pouvez subir des crampes abdominales ou des brûlures gastriques. Cela peut également provoquer de la mauvaise haleine, même si vous vous brossez après l’avoir mangé. Pour réduire cet effet, mangez du persil. De plus, la consommation d’ail est déconseillée avant et après une opération chirurgicale, car cet aliment possède des effets anticoagulants. Il faut également éviter de le manger avec des plantes et des médicaments anticoagulants. Il peut s’agir du ginseng, de l’éleuthérocoque, du ginkgo ou du saule blanc. Enfin, si vous avez une affection du métabolisme ou du sang, faites-vous conseiller par un médecin avant de prendre plus d’une gousse d’ail par jour.

Comment consommer l’ail pour profiter de ses bienfaits ? 

Une quantité de 100 g d’ail procure 131 calories, ce qui dépasse la moyenne des apports des légumes. Ainsi, pour profiter des vertus sur le taux de cholestérol et de triglycérides, consommez cet aliment. Il en faut deux à trois gousses séchées (0,5 g à 1 g) de façon quotidienne. Pour lutter contre la toux et le rhume, 4 gousses (2 g à 4 g) fraîches ou séchées par jour peuvent suffire. Par ailleurs, pour profiter pleinement des effets positifs de l’ail, il est recommandé de le manger cru et finement découpé. Si vous préférez le cuire, il est recommandé de tripler la dose pour éviter qu’elle perde de la puissance.

Lire aussi : Ail et miel : avantages et inconvénients

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×