Acides gras saturés et insaturés : Quelle est la différence ?

Dans un repas équilibré, on retrouve les trois principaux groupes d’aliments qui sont les protides, les glucides et les lipides. C’est dans ce-dernier qu’on retrouve ce qu’on appelle les acides gras. En effet, les acides gras sont les principaux composants des lipides. Un acide gras est une molécule formée d’une chaîne de carbones liés à des hydrogènes. Ces molécules lipidiques jouent un rôle important dans notre organisme. Ils constituent principalement une source d’énergie et participent au bon fonctionnement de l’organisme et des différents systèmes métaboliques. Ils sont donc assimilés et utilisés par notre corps de concert avec les autres nutriments tels que les vitamines et  les sels minéraux. Donc contrairement aux idées reçues, les acides gras sont importants pour le fonctionnement de notre corps. Toutefois, il faut savoir qu’ils ne sont pas tous bénéfiques pour la santé. Bien entendu, ils ne sont pas logés à la même enseigne. Découvrons alors dans cet article les différents types d’acides gras et leurs effets sur la santé.

Quels sont les différents types d’acides gras?

On distingue deux grandes catégories d’acide gras en fonction de leur structure chimique, c’est-à-dire du nombre d’atomes d’hydrogène fixés sur la longue chaîne de carbone : Les acides gras saturés et les acides gras insaturés.

Les acides gras saturés à limiter 

Les acides gras saturés sont caractérisés par leur solidité à la température ambiante et leur résistance à la chaleur de la cuisson. On les retrouve généralement dans les graisses d’origine animale telles que le beurre, la crème fraîche, les fromages, le saindoux ou le lard. On les trouve également dans certaines huiles végétales tropicales comme l’huile de palme et dans les produits alimentaires fabriqués à partir de ces sources de gras comme les pâtisseries, les charcuteries ou les produits laitiers comme les fromages à plus de 40% de matières grasses. Consommés en quantité raisonnable, ils sont bons pour l’organisme. Selon les recommandations de l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) les acides gras saturés doivent représenter maximum 12% de nos apports énergétiques totaux.

Mais consommés en excès, ils sont très dangereux pour la santé. Les acides gras saturés ont tendance à faire monter le cholestérol et on le sait bien, le cholestérol favorise les maladies cardiovasculaires.

Les acides gras insaturés à privilégier

Faisant partie de la famille des acides gras qui sont à la base de la formation des lipides, les acides  gras insaturés sont ceux qui sont plus favorables à la santé, d’où le qualificatif de « bons gras » qui leur sont attribués. Ils sont classés en deux sous-groupes: les monoinsaturés et les polyinsaturés.

Les acides gras monoinsaturés

Ce sont des acides gras du type oméga-9. Étant donné qu’ils supportent plus ou moins bien la chaleur, ils peuvent être utilisés en cuisine. On retrouve ce type de lipides dans l’huile d’olive, les  noix, dans les avocats et les arachides. Ils sont aussi présents dans l’huile de noisettes, dans les amandes, les graisses d’oie et le cacao. 

Les acides gras polyinsaturés 

Ce sont les acides gras du type oméga-3 et oméga-6. Ces deux acides gras sont dit « essentiels » car ils sont indispensables  pour le corps mais ne peuvent pas être synthétisés par ce dernier. Ils doivent donc être obligatoirement apportés par notre alimentation. 

Comme sources d’oméga-3 vous avez : les poissons gras tels que le saumon, le thon et la sardine, l’huile de colza, l’huile de cameline, les graines de lin. 

Comme sources d’oméga-6 vous avez: les graines de tournesol, l’huile de tournesol, l’huile de maïs, l’huile de soja, les viandes, les œufs. 

Même si les omégas-3 et 6 sont des acides gras considérés comme bons pour la santé, il est plus indiqué de privilégier la consommation des omégas-3 car les omégas-6 empêchent leur utilisation. 

Les acides gras trans à éviter 

Même si leur existence est peu connue, les acides gras trans sont aussi une catégorie d’acides gras polyinsaturés dont la structure a subi une mutation. Il en existe naturellement dans le corps mais le plus souvent, ces acides gras trans découlent des procédés industriels qui visent à prolonger la durée de vie des huiles végétales: Ce sont les acides gras trans synthétiques. 

On les retrouve souvent dans de nombreuses préparations de l’industrie alimentaire : les bonbons, les céréales qu’on prend au  petit-déjeuner, les gâteaux apéritifs, les plats déjà préparés,  les biscuits et viennoiseries industrielles, la pâte à tartiner, etc. 

Ces acides gras trans ne sont pas dangereux pour la santé quand ils sont consommés en petite quantité. Toutefois ils représentent un réel danger pour l’organisme s’ils sont consommés à l’excès. En effet, ils sont plus dangereux pour la santé que tous les autres types d’acides gras. Ils favorisent les risques de maladies cardiovasculaires étant donné qu’ils font augmenter le taux de mauvais cholestérol et de triglycérides dans le sang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.