Régime ovo-végétarien : avantages et inconvénients

Les avantages du régime ovo-végétarien sont indéniables. Partout dans le monde, des personnes suivent ce régime mais pour des raisons diverses. Quoi qu’il en soit, tous profitent de ses nombreuses vertus.

Quels sont les avantages du régime ovo-végétarien ? Y-a-t-il des inconvénients à suivre ce régime ? Quels sont les aliments autorisés dans le régime ovo-végétarien ? Trouvez toutes les réponses dans cet article.

LES AVANTAGES DU RÉGIME OVO-VÉGÉTARIEN

Les avantages du régime ovo-végétarien sont si nombreux qu’ils sont la raison principale de l’adhésion de plus en plus de personnes. Voici les différents bienfaits sur la santé :

SANTÉ CARDIAQUE

Les bienfaits de ce régime touchent la santé cardiaque. Il est sans doute le meilleur régime pour toutes personnes qui désirent par le moyen d’un changement d’habitudes alimentaires améliorer la santé de leur cœur. Plusieurs études ont révélé que les ovo-végétariens voient leurs risques de maladies du cœur diminué jusqu’à 40% contrairement à ceux qui ne le sont pas. 

Par ailleurs, combiné à des activités physiques régulières et à des techniques de réduction du stress il est capable de diminuer la pression artérielle et de réduire considérablement le taux de mauvais cholestérol sanguin. De plus, ce mode d’alimentation favorise la destruction ou la réduction des plaques dans les vaisseaux de l’appareil circulatoire.

UNE MEILLEURE GLYCÉMIE

Un autre bienfait du régime ovo-végétarien est sa contribution à la régulation de la glycémie. Lorsqu’il est bien planifié et que ses principes sont vraiment respectés, ce régime diminue beaucoup le risque de développement su diabète de type 2.

Ce mode d’alimentation parvient à produire cet effet extraordinaire en procédant au contrôle de la glycémie et en améliorant la sensibilité de votre organisme à l’hormone de l’insuline. Des études récentes ont révélé que ceux qui suivent un régime ovo-végétarien voient leur risque de diabète de type 2 diminué de 25% contrairement aux personnes non végétariennes. 

Par ailleurs, ceux qui souffrent déjà du diabète de type 2 peuvent voire leur sensibilité à l’insuline améliorée et la régulation de leur glycémie optimisée grâce à un régime ovo-végétarien. Il a été constaté que manger des fruits, des céréales complètes et des légumes a un impact important sur la prévention de ce genre de diabète.

Dans un régime ovo-végétarien, ce sont les aliments comme les légumes et les racines contenant des fibres, de la vitamine C, des légumes à feuilles sombres riches en magnésium et en bêta-carotène qui ont une plus grande influence dans cette prévention.

CANCER, PERTE DE POIDS, DIGESTION

Il existe d’autres avantages du régime ovo-végétarien en dehors de l’amélioration de la santé cardiaque et de la régulation de la glycémie. D’abord, ce type de régime végétarien est efficace pour la perte de poids, notamment pour les personnes en surpoids ou souffrant d’obésité grave. Le régime ovo-végétarien contient beaucoup moins de calories que les autres habitudes alimentaires malsaines. Il favorise donc la perte de kilos en excès plus facilement que les régimes non végétariens qui acceptent tous les aliments. 

Par ailleurs, le régime ovo-végétarien est bénéfique pour la santé de votre intestin par sa richesse particulière en fibres mais surtout en nutriments d’origine végétale propices pour l’organisme. Cela permet d’optimiser le développement des bonnes bactéries de l’intestin.

Ceux-ci favorisent et facilitent alors la digestion d’une part mais surtout d’autre part booste l’immunité de l’organisme. De plus, une importante réduction de risques de développement du cancer a été observée chez les personnes qui suivent un régime ovo-végétarien. Celles-ci ont vu leur risque de cancer diminué d’environ 12%. Ainsi, ce régime améliore la digestion, l’immunité et favorise une perte de poids saine.

LES INCONVÉNIENTS DU RÉGIME OVO-VÉGÉTARIEN

Les inconvénients du régime ovo-végétarien ne sont pas du tout à négliger. Malgré ses bienfaits indéniables, il comporte des risques pour la santé. Le plus grand risque est la possibilité du manque d’apports nutritionnels lorsque le régime n’est pas bien planifié.

Ainsi, une carence en protéines peut être observée. C’est pourquoi il est indispensable de consommer en quantité suffisante des protéines surtout pour conserver vos os sains, pour protéger vos muscles, les différents organes mais surtout nourrir la peau et l’ensemble de vos cheveux.

Le plus souvent, ce sont les viandes ainsi que le lait et ses produits qui sont les principales sources de protéines pour les régimes autres que le régime ovo-végétarien. Puisque ce dernier interdit ces types d’aliments, vous êtes dans l’obligation de trouver d’autres sources de protéines pour éviter un déséquilibre. Vous pouvez donc vous tourner vers les graines, les légumineuses, les noix ou encore les oeufs pour satisfaire pleinement les besoins en protéines de votre corps.

Par ailleurs, le régime ovo-végétarien peut produire une carence en vitamines ou en d’autres nutriments comme les oméga-3 et les sels minéraux. Vos apports en fer, en omégas-3, en vitamines D, en calcium, en vitamines B12 ou encore en zinc peuvent être insuffisants.

Pour les non ovo-végétariens, ces nutriments sont apportés par des aliments comme les viandes ou encore les poissons. Leur suppression peut donc être à l’origine de carences dangereuses à défaut de remplacement par d’autres sources nutritives ou par des suppléments alimentaires.

LES ALIMENTS AUTORISÉS DANS LE RÉGIME OVO-VÉGÉTARIEN

  • Dans un régime ovo-végétarien, voici les aliments que vous pourrez consommer librement :
  • breuvages : eau, café, thé, etc.
  • graines : macadamia, graines de chanvre, noix de pécan, graines de tournesol, graines de lin, noix, amandes, pistaches, noix brésiliennes, noix de cajou, etc.
  • les œufs : blancs, œufs entiers
  • légumineuses : tempeh, haricots, pois, garbanzo, arachides, soja, tofu, lentilles, haricots blancs, miso, etc.
  • légumes : à feuilles vertes, pommes de terre, choux-fleurs, carottes, brocolis, poivrons, tomates, radis, navets, choux, choux-fleurs, poivrons, courges, etc.
  • en remplacement du lait : yaourt sans produits du lait, lait d’avoine, lait de cajou, lait de soja, lait de chanvre, fromages sans produits du lait, etc.
  • les céréales : quinoa, orge, maïs, pâtes, sarrasin, pop-corn, riz, amarante, boulgour, pain sans lait et sans beurre, avoine, crackers, etc.
  • les huiles : huile d’avocat, huile de coco, huile d’olive, huile de lin, huile de noix.
  • les fruits : mangues, oranges, baies, pommes, avocats, poires, raisins, bananes, etc.

LES ALIMENTS INTERDITS DANS LE RÉGIME OVO-VÉGÉTARIEN

Dans le régime ovo-végétarien, les principales interdictions sont les viandes et les produits du lait. Voici ce que vous devez proscrire :

  • viande de bœuf, de porc, viande d’agneau
  • la volaille : viande de canard, de poulet, de dinde
  • les poissons et les divers crustacés
  • le lait et les produits laitiers comme le yaourt, le beurre, les fromages
  • le pain au lait, le pain au beurre ou toutes sortes de pâtisseries relatives

Voilà ! Vous savez désormais tous les avantages et les inconvénients du régime ovo-végétarien. N’hésitez pas à profiter de ses nombreuses vertus tout en prenant les précautions pour limiter ses inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.