Les bienfaits de la spiruline sur la santé

On parle peu souvent de la spiruline et de ses bienfaits. La spiruline, c’est une algue et un concentré de nutriments avec plusieurs vertus. Dans cet article, nous allons prouver que la spiruline est un superaliment et parler de ses bienfaits.  

Qu’est-ce que la spiruline ?

Existante depuis 3.5 milliards d’années, la spiruline est une algue d’eau douce qui pousse de façon naturelle dans les eaux chaudes des lacs au Tchad, au Mexique et en Inde etc. Son nom scientifique est Arthrospira platensis et elle fait partie de la famille des cyanobactéries ou algues bleu-vert. Dans le commerce, vous pourrez trouver de la spiruline sous forme de poudre. C’est une algue qui procure beaucoup de bienfaits à l’organisme et qu’on peut vraiment qualifier de « super aliment ».

La spiruline est un superaliment 

Comme mentionné ci-dessus, la spiruline mérite vraiment le titre de superaliment. En effet, c’est un concentré de nutriments extrêmement riche en bêta-carotène, en protéines, en vitamine B12, en fer, en vitamine E (puissant antioxydant), en minéraux et oligo-éléments (calcium, zinc, phosphore, cuivre, magnésium). Elle contient aussi des éléments comme de la chlorophylle et de la phycocyanine, un pigment aux vertus antioxydantes. 

Quels sont les bienfaits de la spiruline ?

Il y a beaucoup de questions sur les bienfaits de la spiruline. Nous allons essayer d’y répondre tout en ressortant les vrais bienfaits de la spiruline. 

Est-ce que la spiruline permet de perdre du poids ?

La réponse est non. Comme le dit Béatrice Bénavent-Marco, une diététicienne-nutritionniste, « La spiruline n’aide pas à mincir. Elle pourrait avoir un effet satiétogène du fait de sa richesse en protéines – elle en contient entre 50 et 70 % – cependant les quantités ingérées sont trop faibles pour que la spiruline ait cet effet. Cinq grammes de spiruline ajoutée à votre alimentation ne vous apporte que 2 voire 3g de protéines, soit moins qu’un yaourt nature ! ».

En ce qui concerne ses effets sur le cholestérol et le diabète, les études menées jusqu’à aujourd’hui l’ont été sur de petits échantillons pour affirmer que la consommation de spiruline fait baisser le taux de cholestérol. Pour la même nutritionniste : « Ce n’est pas forcément faux mais ce n’est pas prouvé chez l’homme ». On retient donc sa grande richesse en protéines pour la santé.

La spiruline est-elle une solution pour lutter contre la malnutrition ?

Dans un certain nombre de pays, la spiruline est utilisée pour lutter contre la malnutrition car sa richesse en nutriments et sa culture (qui est souvent locale) sont deux atouts non-négligeables. Cependant, selon une étude faite par l’institut de recherche pour le développement (IRD) ; réalisée par 5 experts sur le bénéfice réel de la spiruline contre la malnutrition, les avis restent partagés pour le moment. Ce qui est sûr, d’autres recherches se poursuivent aujourd’hui. On retient quand-même son apport non-négligeable en nutriments et sa facilité.

La spiruline a-t-elle vraiment un effet bénéfique sur notre système immunitaire ?

Cela n’a pas encore été totalement démontré chez l’homme, mais il est possible que la spiruline soit immunostimulante. Pour le moment, seuls les essais menés chez les animaux ont montré cet effet immunostimulant de la spiruline sur le système immunitaire. 

La spiruline a aussi des vertus antiallergiques, antivirales, anti-inflammatoires, anti-maladies neurodégénératives et anti-cancer. Cela n’est pas surprenant car elle contient beaucoup d’antioxydants luttant contre les radicaux libres. Pour mieux démontrer cela aussi, des études sont en cours. 

La spiruline est-elle une grande source de protéines ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, la spiruline est un concentré de nutriments riches en protéines. Pour la diététicienne nutritionniste Béatrice Bénavent-Marco toujours : « La spiruline est effectivement riche en protéines, avec tous les acides aminés essentiels, cependant il y a des facteurs limitant leur assimilation – certains acides aminés sont présents en faible quantité. Pour potentialiser l’assimilation des protéines de la spiruline, il faut y associer des céréales : riz, millet… Il faut cependant relativiser cet apport en protéines: si on ramène l’apport en protéines de 5 g de spiruline au besoin de 60 g de protéines d’une femme de 60 kg, on voit que cela reste marginal » explique-t-elle. On retient donc que la spiruline est bourrée et contient aussi plein d’acides aminés. 

Quels sont ses vrais atouts ?

D’abord, la spiruline est un produit purement naturel. Ainsi donc, on peut affirmer que ce qu’elle contient comme minéraux et vitamines est mille fois mieux que ce qui est présent dans les compléments alimentaires. 

La richesse de spiruline en bêta-carotène est un vrai atout pour ceux qui sont en manque de vitamine A, comme le bêta-carotène est un précurseur de cette dernière. La spiruline est aussi riche en fer et en vitamine B12, ce qui en fait d’emblée un bon allié pour le sportif ou la personne anémiée ou fatiguée. 

Est-ce que la spiruline est sans danger ?

Tout dépend de la provenance du produit et selon Béatrice Bénavent-Marco : « Il existe des produits spiruline qui sont potentiellement dangereux. Certaines algues sont neurotoxiques, il est donc important de vérifier qu’il s’agit uniquement de spiruline. Si c’est le cas, il reste qu’elles peuvent être cultivées dans des eaux polluées or on sait que la spiruline a tendance à concentrer les toxiques ». Donc il ne faut la consommer exclusivement que sur conseil d’un nutritionniste reconnu et certifié ou sur avis médical. 

Qui ne doit pas prendre de spiruline ?

La spiruline est fortement déconseillée aux personnes qui souffrent de phénylcétonurie, aux femmes enceintes et allaitantes, et aux personnes qui ont de la goutte. Et comme le dit encore Béatrice Bénavent-Marco : « la spiruline peut avoir des effets indésirables, en particulier des nausées, c’est pourquoi il est conseillé à ceux qui veulent en consommer d’augmenter les quantités ingérées de façon progressive ». 

Comment la consommer ?

On peut trouver la spiruline en vente sous forme de gélules, de poudre ou de comprimés. Sous forme de poudre, c’est plus pratique de l’ajouter à des aliments et aux boissons. Selon Béatrice Bénavent-Marco toujours : « On ne consomme pas la spiruline telle quelle mais séchée ». Toutefois, il faut toujours faire attention à l’origine géographique de sa provenance car il y a beaucoup de produits qui ne sont pas vraiment de la spiruline, mais aussi lorsque son milieu de culture est pollué, la spiruline accumule les métaux lourds. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×