Le surpoids et l’obésité en France

Le surpoids et l’obésité sont au cœur d’un enjeu majeur de santé publique en France. L’OMS estime qu’une personne meurt toutes les cinq secondes en raison de son surpoids ou de son obésité, ce qui représente 6 % des décès dans le monde. Malgré les progrès de la médecine, nous n’avons toujours pas de remède à cette pathologie et elle ne cesse d’augmenter dans le monde.

Qu’est-ce que l’obésité et quelles sont ses conséquences ?

L’obésité est un état pathologique défini par un excès de graisse corporelle. Elle est associée à un risque accru de développer des maladies chroniques telles que le diabète, les maladies cardiovasculaires et le cancer. L’obésité est également associée à la stigmatisation sociale.

L’obésité peut être mesurée à l’aide de l’indice de masse corporelle (IMC), qui est calculé à partir de la taille et du poids d’une personne. Chez les adultes, un IMC supérieur à 30 kg/m2 est considéré comme obèse, tandis que chez les enfants, cela dépend de l’âge, du sexe et du développement physique.

Vous pouvez calculer votre imc homme ou femme directement sur notre site.

Les critères qui définissent le surpoids et l’obésité

Les critères qui définissent le surpoids et l’obésité sont les suivants :

  • Indice de masse corporelle (IMC) : il s’agit de la méthode la plus couramment utilisée pour évaluer la graisse corporelle et le poids. Il compare votre taille à votre poids et donne une mesure de la graisse corporelle basée sur ce rapport.
  • Tour de taille : il s’agit d’un indicateur de la graisse viscérale, qui est plus étroitement liée aux maladies que la graisse sous-cutanée. L’augmentation du tour de taille s’accompagne d’un risque accru de maladies cardiovasculaires et de diabète.
  • Épaisseur du pli cutané : un test de pli cutané mesure l’épaisseur des couches de graisse sous la peau en pinçant un petit pli de peau sur différentes parties du corps à l’aide d’un pied à coulisse ou d’un mètre à ruban.
  • Pourcentage de graisse corporelle : il s’agit de la méthode la plus précise pour mesurer la graisse corporelle. Elle nécessite un équipement spécial et n’est généralement disponible que dans une salle de sport ou un club de santé.

Combien de personnes obèses en France ?

L’obésité est un problème croissant en France. Le nombre de personnes obèses est passé de 3,2% en 1992 à 13% en 2018, et le nombre de personnes en surpoids a également augmenté de manière significative. Les niveaux d’obésité ont augmenté au fil du temps chez les enfants également ; 7% des enfants français étaient considérés comme obèses en 2015, contre 4% en 2005.

Quelles sont les populations les plus touchées par le risque d’obésité en France ?

Selon les estimations du ministère français de la santé, l’obésité touche plus d’un tiers des adultes en France. Ce chiffre est plus élevé chez les personnes qui ont de faibles revenus ou qui ne pratiquent pas d’activité physique et ont des emplois sédentaires.

Les personnes les plus à risque sont les enfants de moins de 18 ans et les adultes de plus de 50 ans. À mesure que la population du pays vieillit et que davantage de personnes vivent avec des maladies chroniques, le besoin de services de soins de santé pour faire face à ces problèmes va augmenter.

Comment progressent les chiffres de l’obésité infantile en France

L’obésité infantile est en hausse, le nombre d’enfants en surpoids ou obèses ayant augmenté de 31 % entre 2007 et 2012. La prévalence du surpoids chez les enfants âgés de 10 à 17 ans est passée de 14% en 2006 à 18% en 2007, avant de diminuer légèrement pour atteindre 16% en 2012. Chez les filles, elle était encore supérieure à 12 %, tandis que les garçons étaient moins touchés avec 8 %.

Les chiffres sont encore plus alarmants lorsqu’on s’intéresse aux adolescents de 15 à 17 ans : une augmentation de 22% à 28% en dix ans. Cela signifie qu’un adolescent français sur trois présente aujourd’hui un excès de poids ! La tendance est particulièrement marquée chez les jeunes filles (34%).

Quelles sont les principales causes de l’obésité et du surpoids ?

Il existe un certain nombre de causes possibles à l’obésité, notamment :

  • La génétique. La recherche a montré que certaines personnes sont génétiquement plus susceptibles que d’autres de souffrir de surpoids ou d’obésité.
  • De mauvaises habitudes alimentaires. Une alimentation trop riche et un manque d’activité physique peuvent entraîner une prise de poids progressive. En outre, la consommation d’aliments riches en graisses et en sucres peut contribuer à la prise de poids en augmentant le risque de maladies cardiaques et de diabète.
  • Le manque d’exercice. La quantité de calories que vous brûlez en faisant de l’exercice est importante pour le maintien d’un poids sain, car elle permet d’équilibrer le nombre de calories que vous absorbez avec celles qui quittent votre corps sous forme de déchets (par la respiration, la transpiration et les toilettes).

L’alimentation un facteur de l’obésité

  • Une alimentation saine consiste en une variété d’aliments provenant de tous les groupes alimentaires, tels que les fruits et légumes, les céréales (pain, riz, pâtes), les produits laitiers (lait, fromage), la viande ou les substituts de viande (poisson, haricots) et l’huile.
  • Une alimentation malsaine peut être riche en graisses saturées et en sucres ou pauvre en fibres ou en calcium. Elle peut également contenir trop de graisses ou de sel. Une alimentation déséquilibrée peut entraîner une prise de poids si vous n’êtes pas assez actif pour brûler les calories consommées.

La meilleure façon de maintenir un mode de vie sain est de suivre un régime équilibré avec beaucoup de fruits et de légumes chaque jour ; de faire de l’exercice régulièrement ; de limiter la consommation d’alcool ; d’éviter de fumer ; de prendre des mesures pour réduire les niveaux de stress si nécessaire grâce à des techniques de relaxation comme le yoga ; de surveiller les niveaux de pression artérielle lors des contrôles chez le médecin ; de faire attention aux niveaux de cholestérol grâce à des analyses de sang chez le médecin tous les cinq ans après l’âge de 20 ans et plus souvent s’ils sont supérieurs à la normale ; de faire des dépistages des facteurs de risque de maladie cardiaque tous les cinq ans à partir de l’âge de 25 ans environ et plus souvent s’ils sont supérieurs à la normale.

Le manque d’exercice physique augmente l’obésité

Le manque d’activité physique et la prise de poids qui s’ensuit sont les principales raisons pour lesquelles tant de personnes en France sont en surpoids ou obèses. Si vous voulez perdre du poids, faire plus d’exercice est une étape importante. L’exercice peut être aussi simple que de marcher ou de courir en plein air, de faire du yoga et du Pilates à la maison, d’utiliser des bandes de résistance pour l’entraînement musculaire ou de danser dans votre salon avec les membres de votre famille. L’important, c’est que vous soyez actif !

Faire de l’exercice régulièrement peut contribuer à améliorer l’humeur et les habitudes de sommeil et réduire le risque de développer certaines maladies comme les maladies cardiaques et le diabète en améliorant le contrôle de la glycémie.

L’environnement et l’obésité

De nombreux facteurs influent sur l’obésité : la génétique, l’environnement et les choix personnels. L’environnement a un impact significatif sur l’obésité et peut être modifié pour promouvoir des modes de vie plus sains.

L’environnement peut être modifié de plusieurs façons :

  • Promouvoir une alimentation saine – en donnant accès à des options alimentaires saines et en éduquant les gens sur la nutrition.
  • Promouvoir l’activité physique – en facilitant l’activité physique, par exemple en construisant des parcs ou des allées où les gens peuvent faire de l’exercice ou promener leur chien ou leurs enfants en toute sécurité.

Médicament qui favorise l’obésité

Certains de ces médicaments peuvent provoquer une prise de poids en augmentant votre appétit, tandis que d’autres affectent votre métabolisme ou limitent la quantité d’énergie que vous dépensez au repos. Certains médicaments ont également été associés à la prise de poids, mais cela n’a pas été prouvé scientifiquement. Par exemple :

  • certains antidépresseurs peuvent entraîner une prise de poids lorsqu’ils sont utilisés à long terme ;
  • certains médicaments antihypertenseurs (médicaments contre l’hypertension artérielle) peuvent provoquer une rétention d’eau et donc vous faire sentir plus ballonné ;
  • les statines destinées à réduire le taux de cholestérol peuvent être associées à une augmentation de l’appétit et contribuer ainsi indirectement à l’obésité par une consommation excessive de nourriture.

Conditions de santé et traitement qui favorise l’obésité

L’obésité est un facteur de risque pour de nombreux problèmes de santé. Elle peut être le résultat de facteurs génétiques, ou être l’effet secondaire de certains traitements, comme les stéroïdes. L’obésité peut également être la cause de certains problèmes de santé, notamment l’hypertension artérielle et le diabète.

Par exemple, si vous êtes diabétique, votre médecin peut vous prescrire un médicament appelé metformine pour contrôler votre maladie. La metformine a été associée à une perte de poids, mais tout le monde ne perd pas de poids avec ce médicament ! Si vous prenez de la metformine et que vous prenez du poids au lieu d’en perdre, demandez à votre médecin d’ajuster votre dose ou d’essayer un autre médicament qui pourrait être plus efficace pour vous. Il se peut qu’il change de médicament parce qu’il en sait plus sur ce qui fonctionne le mieux dans chaque cas qu’une personne ne pourrait le faire elle-même.

Il y a de nombreuses raisons à la prise de poids, notamment le stress et le déséquilibre hormonal. Si vous prenez de la metformine et que vous prenez du poids au lieu de le perdre, demandez à votre médecin d’ajuster la dose ou d’essayer un autre médicament qui pourrait être plus efficace pour vous.

Stress et maladie mentale favorise l’obésité

Le stress et les maladies mentales sont des facteurs d’obésité. La dépression, l’anxiété et d’autres maladies mentales peuvent entraîner une suralimentation ou un manque d’activité physique. En outre, le stress peut provoquer une dépression qui, à son tour, peut conduire à l’obésité. C’est pourquoi ces trois domaines sont si étroitement liés et qu’ils doivent être abordés ensemble, comme un tout, dans la lutte contre les taux d’obésité en France.

Pour s’attaquer efficacement à ce problème, il est important de comprendre comment ils fonctionnent ensemble.

Comment lutter contre l’obésité ?

  • Faire de l’exercice
  • Avoir une alimentation saine
  • Réduire le stress

Soyez conscient de votre poids. Si vous êtes en surpoids ou obèse, il est important de prendre des mesures pour réduire votre poids. La perte de poids peut contribuer à améliorer la santé de votre cœur et de vos vaisseaux sanguins. Vous pouvez y parvenir en mangeant moins de graisses, de sucreries et de boissons sucrées et en faisant plus d’exercice. Il existe également des médicaments qui favorisent la perte de poids et qui peuvent être bénéfiques pour vous si les autres approches n’ont pas fonctionné. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un diéteticien.

Conclusion

L’objectif est de mieux comprendre les causes du surpoids et de l’obésité et les moyens de les combattre efficacement. Ainsi, il faut prendre en compte non seulement l’activité physique, mais aussi la santé mentale, l’environnement et l’alimentation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×