Comment devenir coach sportif ?

Vous souhaitez devenir coach sportif mais ne connaissez pas la démarche à suivre ? Ci-dessous vous trouverez toutes les étapes à suivre pour mener à bien votre projet.

Quelle formation suivre pour être coach sportif ?

Si certains jobs peuvent être réalisés sans formation au préalable, le coach sportif se doit d’avoir un diplôme. 

S’il en existe plusieurs, celles qui sont reconnues sont inscrites dans le répertoire national des certifications professionnelles.

Les formations les plus connues sont les suivantes :

  • Le DE JPES : Brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport
  • Le BP JEPS : Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport
  • Le CQP ALS : Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisir Sportif
  • La licence STAPS : Sciences et techniques des Activités Physiques et Sportives

A noter : l’exercice d’une mission d’entraîner sportif sans avoir de diplôme pourra vous valoir une amende de 15.000 € et 1 an d’emprisonnement.

Quel statut pour être coach sportif ?

Une fois que vous serez qualifié et prêt à vous lancer, va se poser la question du statut à adopter.

Salarié ou indépendant ?

Tout d’abord, deux solutions s’offrent à vous : vous pourrez soit rejoindre une entreprise existante et donc avoir le statut de salarié ou alors vous lancer à votre compte.

Le principal avantage du statut de salarié est la sécurité de l’emploi : rejoindre une entreprise qui existe déjà depuis plusieurs années sera moins risqué que de créer une entreprise dont la solvabilité restera à prouver. De plus, en cas de problème, il vous sera potentiellement possible de toucher le chômage.

Le statut d’indépendant est quant à lui intéressant dans le sens où vous serez plus libre dans la façon de gérer votre affaire. Gardez en tête que vous aurez toutefois plus d’aspects à gérer du fait de votre indépendance (gestion de la comptabilité notamment).

Le cas de l’indépendant : société ou auto entrepreneur 

Si vous souhaitez créer votre propre business, deux options vont s’offrir à vous : créer une société ou devenir auto entrepreneur.

L’avantage de l’auto entreprise est de pouvoir bénéficier d’un statut réputé plus souple que la société. Cela se ressentira notamment dans les démarches de création qui seront moins lourdes.

Toutefois, si votre chiffre d’affaires atteint un certain niveau, il pourra être plus avantageux d’opter pour une société (>300.000€) voire obligatoire si vous optez pour le régime de la micro entreprise.

Si vous optez pour une société, vous pourrez décider de vous lancer seule (via l’EURL ou la SASU) ou à plusieurs (SARL ou SASU). Gardez en tête qu’il sera tout à fait possible de passer d’un statut individuel à pluripersonnel à l’avenir.

Comment trouver des clients en tant que coach sportif ?

Après avoir créé son entreprise viendra la question de trouver des clients. Plusieurs astuces pourront vous aider à vous lancer.

Les réseaux sociaux

Tout d’abord, il peut être intéressant de vous créer une page Facebook et/ou un compte Instagram. Ces dernières permettront d’entretenir un lien avec votre communauté. Vous pourrez également par la suite opter pour des campagnes publicitaires qui vont cibler certains types d’audiences afin d’augmenter votre portée.

La création d’un site web

La création d’un site web devient un indispensable et encore plus avec la période de la COVID 19 où les gens ont intensifié leurs achats sur internet.

Il est donc fortement recommandé de ne pas passer à côté de ce levier de croissance. Pour créer votre site internet, vous aurez deux options :

  • Passer par une solution clé en main via des acteurs comme par exemple Wix : vous aurez accès à une solution simple mais limitée 
  • Passer par un outil plus personnalisable comme WordPress ou Hubspot mais qui nécessitera en contrepartie un paramétrage plus lourd.

Une fois votre site web créé, deux bonnes pratiques pourront vous aider à gagner en visibilité :

  • Le SEO (Search Engine Optimization) consiste à optimiser votre site afin de vous aider à remonter en haut des résultats de recherche sur Google
  • Le SEA (Search Engine Advertising) consiste à acheter de la publicité pour être tout en haut des résultats de recherche sur Google (ou d’autres moteurs de recherche comme Bing). 

A noter : il est fortement recommandé de ne pas chercher à avoir recours uniquement au SEO ou au SEA. Le SEO doit être travaillé le plus tôt possible pour éviter une dépendance trop forte (et coûteuse) au SEA. Toutefois le SEA pourra vous permettre d’augmenter momentanément votre visibilité, en attendant que le SEO prenne le relais.

Le réseau/bouche à oreille

Le bouche à oreille peut être d’une aide précieuse. Un client satisfait pourra également vous recommander auprès de ses connaissances. N’hésitez-pas à réfléchir de ce fait à des politiques de parrainage.

Il pourra également être judicieux de faire un point sur votre réseau actuel pour identifier de potentiels leviers de croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×