Malaise vagal : quand le cerveau dit stop

Vous sentez-vous parfois étourdi ou avez-vous des vertiges ? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être d’un malaise vagal. La syncope vagale est une perte de connaissance lorsque votre cerveau lance une alerte à certains organes. Il se met en pause et il en résulte souvent des malaises.

Il peut être provoqué par différents facteurs, comme le stress, l’anxiété ou la peur. Bien qu’elle ne soit pas considérée comme une maladie grave, il peut être inconfortable de ne plus contrôler son corps. Dans cet article de blog, nous allons discuter de certains remèdes pour soulager le malaise vagal. Restez à l’écoute pour en savoir plus !

 Les personnes âgées sont les plus exposées au risque d’évanouissement, mais cela peut arriver à tout le monde. Si vous avez des proches âgés qui risquent de s’évanouir, il est important d’en connaître les causes et les méthodes de prévention. 

Il n’existe pas remèdes pour guérir le malaise vagal juste des astuces pour éviter de vous sentir oppressé au point de perdre connaissance.

Définition du malaise vagal

Le malaise vagal est un état où le nerf vague est surstimulé. Cela peut provoquer chez une personne un évanouissement ou des vertiges. Sylvere Delany a écrit plusieurs articles sur les différents types de syncope.  

Le nerf vague contrôle le rythme cardiaque et la pression sanguine. Lorsqu’il est sur stimulé, il peut provoquer une chute soudaine de fonction de votre organisme comme un ralentissement de la circulation sanguine. Ce qui entraîne une perte de connaissance momentanée. 

Les signes du malaise vagal

Le signe le plus courant d’un malaise vagal est l’évanouissement. Cela se produit lorsque la pression artérielle et le rythme cardiaque chutent soudainement. Les autres signes sont les suivants :

  • Les étourdissements sont un autre signe de malaise vagal. Une personne peut ainsi se sentir étourdie ou instable. Parfois, les personnes peuvent avoir l’impression qu’elles vont vomir ou avoir mal à la tête.
  • Vertiges
  • Les nausées et les vomissements sont également des symptômes courants du malaise vagal. Si une personne a mal au ventre ou a l’impression qu’elle va vomir, c’est le signe que le nerf vagal est surstimulé. I
  • Certaines personnes peuvent également ressentir une transpiration excessive comme un signe de malaise vagal. La personne peut alors avoir très chaud et se déshydrater.
  •  L’essoufflement est un autre symptôme du malaise vagal. Il se produit lorsque la personne a l’impression de ne pas pouvoir respirer suffisamment. La personne peut également se sentir étourdie et avoir un rythme cardiaque rapide.

Si vous ressentez l’un de ces symptômes, il est important de s’asseoir ou de se reposer. Cela contribuera à faire baisser votre rythme cardiaque et votre tension artérielle.

Ce qui peut provoquer une perte de connaissance ?

Il existe de nombreuses causes possibles de malaise vagal. Il s’agit notamment de :

  • Rester debout pendant une longue période
  • S’efforcer d’aller à la selle
  • Faire de l’exercice vigoureux
  • la réalisation d’une analyse sanguine ou l’insertion d’une perfusion intraveineuse
  • des troubles gastro-intestinaux, tels que le syndrome du côlon irritable (SCI)

Comment diagnostique-t-on la syncope vasovagale ? 

Votre médecin examinera vos symptômes, vos antécédents médicaux et familiaux. Il vous interrogera ensuite sur les circonstances qui ont conduit à votre malaise.

L’examen médical des personnes souffrant de syncope vasovagale est généralement tout à fait ordinaire. Cependant, l’examen est souvent utile pour identifier des conditions analogues, notamment l’hypotension orthostatique ou le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (POTS).

Dans le cas de l’hypotension artérielle orthostatique, votre tension artérielle chute lorsque vous vous levez, et vous pouvez vous sentir étourdi ou avoir la tête qui tourne. Dans le cas du syndrome de tachycardie orthostatique, la personne se sent étourdie et a des palpitations cardiaques (battements irréguliers) lorsqu’elle se lève.

Des tests sont parfois nécessaires pour diagnostiquer une syncope vasovagale. Par exemple, il se peut que vous deviez subir une étude sur table basculante.

Le malaise vagal chez les personnes âgées

Les personnes âgées sont les plus exposées au risque d’évanouissement, mais cela peut arriver à tout le monde. Si vous avez des proches âgés qui risquent de s’évanouir, il est important d’en connaître les causes et les méthodes de prévention.

Il existe plusieurs remèdes et solutions permettant de limiter les évanouissements chez les personnes âgées. Il s’agit notamment de :

  • Boire beaucoup de liquides pour rester hydraté ;
  • Éviter de rester debout pendant de longues périodes
  • S’asseoir en plaçant la tête entre les genoux si vous vous sentez faible
  • Faire des pauses souvent si vous devez le faire rester debout pendant de longues périodes
  • Eviter les endroits chauds et étouffants
  • Porter des vêtements amples
  • S’allonger si l’on se sent faible se lever lentement après s’être couché ou assis.

La syncope peut également être causée par des médicaments. Si vous prenez des médicaments, il est important de parler à votre médecin de la possibilité d’une syncope. Parmi les médicaments qui peuvent provoquer une syncope, citons :

  • Les médicaments pour la tension artérielle
  • Les médicaments pour le cœur
  • Les diurétiques
  • Les antidépresseurs
  • Les médicaments pour la maladie de Parkinson.

Si vous prenez l’un de ces médicaments et que vous avez une perte de conscience soudaine, il est important de consulter immédiatement un médecin. L’évanouissement peut également être un signe d’un problème médical sous-jacent plus grave, tel qu’une maladie cardiaque. Si vous avez des inquiétudes concernant votre santé, veuillez consulter votre médecin.

La prévention est toujours le meilleur remède. Pour aider à prévenir les évanouissements chez les personnes âgées,

Quelles sont les contrecoups d’un malaise vagal ?

Les effets secondaires de l’évanouissement peuvent inclure des nausées, des sensations de vertige, de la fatigue et une perte d’appétit. Ils peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Un nouvel épisode d’évanouissement est plus susceptible de se produire tant que ces symptômes sont observés, c’est pourquoi il convient d’éviter les situations potentiellement dangereuses, comme la conduite d’un véhicule.

En conclusion 

L’évanouissement, ou syncope vagal, est une perte soudaine de conscience causée par une diminution du flux sanguin vers le cerveau. Ce phénomène peut être dû à divers facteurs, comme une maladie cardiaque, la déshydratation et certains médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×