Le gingembre : les bienfaits sur la santé

Vous connaissez le gingembre ou du moins vous en entendez parler mais n’avez jamais eu le courage de l’utiliser. Et si vous sautiez le pas pour l’expérimenter ? Vous y prendrez sûrement goût et l’adopterez après avoir vu les nombreux bienfaits qu’il aura sur votre corps et votre santé. En effet, le gingembre est reconnu pour ses nombreuses vertus et  ses effets bénéfiques. Dans cet article, nous allons justement vous faire découvrir cette puissante racine  et comment l’utiliser pour profiter pleinement de ses vertus.

C’est quoi le gingembre ?

Comme la plupart des épices, le gingembre vient d’une contrée et d’une culture lointaine plus précisément d’Asie du sud-est. Issu de la famille des Zingiberaceae, il est cultivé pour ses racines appelées Rhizomes. Sa culture se fait essentiellement dans les régions tropicales. Le gingembre était utilisé depuis plusieurs millénaires aussi bien pour ses vertus culinaires que thérapeutiques. En effet, il entre dans la composition de plusieurs spécialités culinaires asiatiques et est utilisé dans plusieurs pharmacopées traditionnelles.

Avec le temps, le gingembre s’est exporté dans de nombreux pays, notamment en Egypte, en Grèce et dans toute l’Europe. On remarque de plus en plus son utilisation dans plusieurs domaines dont la phytothérapie. 

Comment cuisiner le gingembre ? 

Comme on le disait, le gingembre est utilisé essentiellement en cuisine. Les racines de cette plante peuvent être consommées de différentes manières. Vous avez le choix entre le gingembre en poudre, en épices, frais ou encore en rhizome. Notez toutefois que c’est le gingembre frais ou en rhizome qui apportera plus de parfum à vos repas et rehaussera leur goût. 

Vous avez également le gingembre confit que vous pouvez transformer de la même manière que les autres fruits confits traditionnels. Vous pouvez soit les acheter dans les commerces soit les préparer vous-même à base du gingembre frais. Il existe également sous forme de complément alimentaire et donc en gélule ou en comprimé.

Quelles sont les valeurs nutritives du gingembre ?

Le rhizome de gingembre renferme différents macronutriments tels que des glucides, des protéines, des lipides, et des fibres. Vous y trouverez également une large gamme de micronutriments comme des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Vous avez par exemple plusieurs vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B6 et B9), de la vitamine C, du calcium, du magnésium, du sodium, du fer, du cuivre et du potassium.

Le rhizome de gingembre est également composé de  principes actifs. Vous avez entre autres les gingérols, les shogaols, les paradols et le zingerone. C’est ce qui explique son goût atypique et fort.

Aussi, il fait partie des plantes les plus riches en antioxydants. Il ne comprend pas moins de 40 composés antioxydants.

Cette plante vivace herbacée contient de même une bonne dose de vitamine C, important pour la formation de l’hémoglobine et du collagène dans le sang. 

Quels sont les bienfaits du gingembre sur la santé ?

Les bienfaits du gingembre sur la santé sont nombreux. Que vous le consommiez en sous forme de plante, d’épices, en cuisine, vous bénéficiez de ces bienfaits qui sont :

Action tonifiante

Le gingembre est connu pour ses actions tonifiantes. En effet, c’est un secret de polichinelle, cette plante est un excellent aphrodisiaque. Et ceci, grâce à sa capacité à donner du tonus au corps. Votre vigueur sexuelle sera au rendez-vous et votre corps sera à l’abri des fatigues récurrentes.

Excellent digestif

Le gingembre est utilisé depuis longtemps dans de nombreux troubles digestifs. Il est utilisé pour lutter contre les indigestions, les maux d’estomac et les diarrhées

Activité anti-inflammatoire

Des études attribuent une activité anti-inflammatoire au rhizome de gingembre. Ses composés semblent notamment être efficaces pour soulager les douleurs musculaires et articulaires d’origine inflammatoire.

Activité immunostimulante

En plus de tonifier l’organisme, le gingembre peut aussi stimuler les défenses immunitaires. Les études montrent qu’il est notamment efficace pour lutter contre certaines infections, notamment celles d’origine virale comme la grippe saisonnière.

Effets anti-nauséeux et anti-émétique (contre les vomissements)

Il est aussi important de savoir que le gingembre exerce des actions bénéfiques contre les nausées et les vomissements. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Commission E ainsi que la Coordination scientifique européenne en phytothérapie (ESCOP) reconnaissent notamment son usage pour prévenir les nausées et les vomissements liés  surtout au mal des transports. 

Comment consommer le gingembre ?

Nous venons de voir les nombreux bienfaits qu’apporte le gingembre à la santé. Mais pour pouvoir pleinement bénéficier de tous ces bienfaits, il faut un minimum de 500 mg par jour. Vous pouvez répartir cette quantité sur toute la journée en prenant 2 à 5 grammes de rhizome de gingembre réparti en 2 ou 3 fois sur la journée. Vous avez également la possibilité de le consommer en cuisine sous forme de tisane, de teinture mère, de boissons énergisantes ou encore râpé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.